Management

SAVOIR QUAND DECIDER !

Dans notre précédent article : "Comment créer un environnement propice à la prise de décision", nous avons évoqué les conditions pour faciliter la prise de décision.
Dans cet article nous allons étudier quel pourrait être le meilleur moment pour prendre la meilleure décision possible et quels sont les pièges à éviter.

Décision: de quoi parlons nous?

Votre décision doit vous aider à avancer vers l'objectif

Vous devez toujours définir et revenir vers votre objectif. Cette décision, que vous devez prendre, concerne quel objectif ? Comment la décision que vous devez prendre va vous rapprocher de cet objectif à atteindre?

Elle apporte une solution adaptée à l'instant T avec les ressources disponibles

S'il est fortement conseillé d'avoir une vision du futur et de l'objectif à atteindre, il est toutefois nécessaire de connaitre, de façon objective et réaliste les ressources disponibles ou dont vous aurez besoin à l'instant T pour mettre en oeuvre la décision prise.

Elle répond à des critères de réussite

Lorsque vous définissez les objectifs à atteindre, il vous appartient de définir les critères de réussites. Votre prise de décision en sera facilitée.

Décider dans l'urgence : 4 pièges à éviter

Piège n°1 : Décider pour évacuer le problème

Un de vos collaborateurs vous présente un problème avec le besoin d'une décision à prendre de votre part. Oui mais voilà, ce problème vous embarrasse bien et vous n'avez pas du tout envie de vous y plonger. Il pourrait être tentant de prendre la décision très rapidement afin d'évacuer ce problème au plus vite.

Piège n°2 : Décider sous le coup de l'émotion

Les émotions sont la plus part du temps de très mauvaises conseillères. Que ce soit de la colère, de la frustration, ou de l'euphorie, prenez toujours le temps de les évacuer pour considérer la décision à prendre avec objectivité.

Piège n°3 : Décider sous la pression collective.

Tout votre environnement vous poussera à prendre la décision très rapidement. Parfois, c'est effectivement le cas, mais bien souvent ce n'est pas la réalité . Et attention au piège qui consiste à imaginer vous même que cette décision est urgente. Prenez toujours le soin de le vérifier.

Piège n°4 : Le mythe du bon manager

" Un bon manager est quelqu'un qui sait prendre rapidement les bonnes décision" . Vous avez très certainement entendu cette phase. Le problème ici est le "rapidement" et "bonne décision". A quel moment saurez vous que la décision que vous avez prise est la bonne? Et "rapidement" n'est pas un critère d'évaluation . Un bon manager doit savoir prendre des décisions. Cela fait parti de son rôle. Mais pas n'importe comment. Tout dépendra de la situation, du type de problème, de l'environnement et du moment.

Pourquoi faut il parfois décider au plus tard?

Raison n°1 : besoin de trier les informations

Vous êtes assaillis d'informations. Il vous faudra d'abord les trier  : les ultra importantes, celles qui vous serviront à prendre la meilleure décision possible en fonction de ce que vous connaissez du sujet, présent passé et futur. Beaucoup des informations dont vous disposez ou qui vous seront données ne sont que secondaires au vu de la décision à prendre.

Raison n°2 : anticiper les conséquences

Toute décision implique un risque et des conséquences. Evaluer le risque de chaque option vous aidera à prendre la meilleure décision.Et cela demande du temps.

Raison n°3 : évaluer l'impact sur d'autres décisions

Aucune décision ne peut être prise sans conséquence sur la situation , l'environnement. Or ceux ci résultent de décisions antérieures. La décision que vous allez prendre aura forcément un impact sur les autre décisions, déjà prises et en cours de mise en oeuvre ou sur les autres décisions à prendre. Il est important de bien évaluer cet impact. Peut être sera t il nécessaire de moduler votre décision.

Raison n°4 : besoin de mener plusieurs options en parallèle

Mener plusieurs options en parallèle

Lorsque vous disposez de temps et si vos ressources vous le permettent, il peut être utile de mener en parallèle plusieurs options. Il est souvent très difficile d'imaginer très concrètement ce que chacune des options va donner comme résultats.

Raison n°5 : ce n'est pas le bon moment

Parfois, il est urgent de ne pas décider car ce n'est pas le bon moment. Les conditions ne sont pas réunies pour prendre cette décision.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.